Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 14:04

ernest-d-hervilly.jpg

 

 

Ernest d'Hervilly (1839-1911)

 

 

Le Zèbre

 

 

Le zèbre pétulant aux ruades bizarres

me fait l'effet d'un âne ôté vivant d'un grill

quand le fer l'eût marqué d'ineffaçables barres

et qui se souviendrait de ce cuisant péril.

 

Il a des soubresauts d'êtres fuyant la flamme

et des henissements étranges de brûlé.

Les bons anciens croyaient, et de toute leur âme

qu'on ne le domptait pas. Quel beau rêve envolé !

 

Le zèbre - un oubli de la faune héraldique-

le zèbre n'est pas plus indomptable que vous

et moi. Sous le harnais, il blanchit, tout l'indique.

 

Tout l'indique à présent que, devenu très doux,

s'acclimatant au plus rafraîchissant usage,

le zèbre attelé traîne... Un tonneau d'arrosage.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
poesie-et-racbouni.over-blog.com - dans PEPITES FRANCOPHONES
commenter cet article

commentaires

Racbouni

  • : Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • : Plus qu'un simple réceptacle du cru de l'auteur E. Dupas, le blog de Poésie et Racbouni est la fenêtre francophone la plus grande ouverte sur la poésie mondiale du web : Europe, Amériques, Chine, Afrique, Océanie, rien n'est exclu. De Borges à Bukowski, en passant par Kwesi Brew, Hone Tuwhare, Juhan Liiv, Richard Brautigan ou Bai Juyi, découvrez (ou redécouvrez) les plus grands poètes des quatre coins du monde adaptés en français par l'auteur.
  • Contact

Recherche

Archives