Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 12:05
 
Océanie
 
  
  
"Savez vous la nouvelle ? Zèle endigueur, notre belle religion a maintenu les cargos hostiles derrière les remparts de corail.
Parce que notre archipel doit demeurer
claustral, ivre de ses fétiches, et préservé dans ses tons, galaxie océane recluse aux cent parfums entêtants ."

 

 

 

Ainsi parla aux guerriers sur la plage son excellence Moao'ahua, fardée des augustes bougainvilliers et du bouclier de coco qui fondirent son autorité . (...)
 
"Tout doux, tout doux, tout va,
tout va, loups des mers sales, homoncules scorbuteux, mes mignons galériens, tout va,"
le maître des rameurs dans deux micros, nez zygomare, en hamac criait en s'accompagnant du fouet incontinent dont le claquement sur les dos résonnait dans toute la soute métallique.
Au plus haut cocotier Moao'ahua s'agrippa
"Pouah ! Zicrones,zicrones que ces chiens des mers qui nous reviennent !" Tous les cribblèrent de flèches empoisonnées au venin de serpent de mer; lointain carnage flottant...
Mais un soir Hassam Mohammed
, le prélat des sables dans son boutre arriva, noua tous les destins dans son poing calleux, et depuis lors devant le péril marche, altier, à la tête de toutes les tribus  sur leurs atolls minuscules.
Quoi de plus bizarre qu'un Chameau au milieu de l'Océan ?
 
Quant aux blancs colons, ils arrimèrent ailleurs, évitant leur tré
pas là aussi, sur ce récif. Ils y versèrent le kir, y bâtirent leur église et mirent au défi djinns et requins. Leur Idole de marbre avait le scorbut, avait la gratte.
Las, de la chair des blancs puants L'incarnat
 aux roués autochtones fit envie :
ô leurs frag
iles cous qu'arrachèrent les casse-têtes à l'envi !
Elle en fut si
marrie, Anne, qu'elle épousa le premier venu.
 
Ni huée ni applaudie, dans la nouvelle cale hédoniste elle fut jetée avec les peloteurs sombres. Le troupeau dans l'obscurité péta, ityphallique, et lui laboura le destin.
C'est peu dire que dé
pite, cas, Ire nébuleuse, les Dieux notre comportement. Il nous faut un roi lisse, et fou, tout nacré d'insolence
et qui sans peur aille pêcher  dans la mer notre exacte liberté !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
poesie-et-racbouni.over-blog.com - dans MON CRU
commenter cet article

commentaires

Racbouni

  • : Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • : Plus qu'un simple réceptacle du cru de l'auteur E. Dupas, le blog de Poésie et Racbouni est la fenêtre francophone la plus grande ouverte sur la poésie mondiale du web : Europe, Amériques, Chine, Afrique, Océanie, rien n'est exclu. De Borges à Bukowski, en passant par Kwesi Brew, Hone Tuwhare, Juhan Liiv, Richard Brautigan ou Bai Juyi, découvrez (ou redécouvrez) les plus grands poètes des quatre coins du monde adaptés en français par l'auteur.
  • Contact

Recherche

Archives