Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 14:16

 

artois.jpg

 

 

Gouy en Gohelle (Deux vagabonds mauvais)



                             « Parce que c’était lui, parce que c’était moi… »


Tels que saint Roch et son chien,
nous allions, ami rare,
dans la campagne avare,
par les chemins d'Artois
à la quête d'un toit
et d’une simple table.
Deux doux hommes sans loi,
astucieux et capables,
Toi l’ardent musicien,
Moi le mendiant de choc ;
Mais qui était saint Roch
et qui était le chien ?

Ton luth était le moyen
d'abreuver ma sébile,
je flattais les débiles
en louant tes airs creux !
ah ces troupeaux heureux :
le culot des fous dupe
des plus lourds culs terreux
jusqu'aux plus chastes jupes !
deux complices bons à rien
qui d'eux deux firent troc;
mais qui était Saint Roch
et qui était le chien ?
 
Nous marchâmes, rudes chrétiens,
La sandale dans la boue,
Des aubes fraîches et floues
Jusqu’aux soirs confortables,
Où, en la pauvre étable,
Nous partagions nos puces
Dans la paille vénérable,
prépuce contre prépuce !
Tu chantais l’air païen,
J’avais l’orgueil d’un coq,
Mais qui était saint Roch
 et qui était le chien ?

Dépouillait-on un doyen
palpait-on une vierge
rossait-on à la verge
tel marchand égaré
les vilains s'effaraient :
"les deux affreux compères
ont à tout coup frappé"
Foin des langues vipères !
aux chapelles, St Bastien
absolvait toutes nos cloques
mais qui était Saint Roch
et qui était le chien ?

Pavés des bourgs anciens,
Si hauts clochers mystiques !
à l'ouïe des cantiques,
nous revînmes des malices
en pénitence lisse !
Dans le don généreux,
nous nous fimes un délice
de soigner les lépreux ;
Toi, tu ne disais rien,
d'eau j'emplissais nos brocs,
Mais qui était Saint Roch
Et qui était le chien ?

Cahin-cahant, pélerins
Du Christ, nous tournâmes en rond,
l'été champs de Royon
O Cardères et coquelicots,
Pour deux bizarres cléricaux ;
Nos âmes main dans la main
Avaient les mêmes mots
Et songeant au même pain,
Nous échangions nos riens
dans l'amitié de roc !
Mais qui était Saint Roch
Et qui était le chien ?

Par le grand Saint Félicien,
à Gouy en Gohelle
vit on frères plus fidèles ?
deux tondus inquilins
pour leur prochain calins
Foi de granit sincère
dédaigneuse du malin
et cilices en hiver !
sans miracle qui vient,
la terre regimbe au soc
Mais qui était st roch
et qui était le chien ?

Comment se brisa le lien ?
Il arriva  tel soir
Que tu voulus savoir
après d'horribles joutes
qui déciderait la route ?
Tel un Népomucène
je me tus. Il y eut doute.
Dans un fracas obscène
je mourus sous ton poing
tu pleuras sous le choc
Je n’étais pas saint Roch
tu nétais pas son chien

 

 

Partager cet article

Repost 0
poesie-et-racbouni.over-blog.com - dans MON CRU
commenter cet article

commentaires

rêveur équitable 09/02/2013 20:46

ICI PIERROT
LE RÊVEUR
ÉQUITABLE
DU QUÉBEC:)))

quelle bel hommage à l'amitié
par la poésie vagabonde:)))
merci:))))

vagabondage et liberté d'exister:)))

Permettez-moi
de vous offrir
une de mes chansons
qui parle de la vie
d'un artiste-peintre
et du rapport entre
sa vie privé et son art

EN MARCHE VERS UNE VIE PRIVEE OEUVRE D'ART

Ce qui est beau dans la vie privée oeuvre d'art,
c'est d'en être le peintre,
dans un atelier où on doit à la fois
peindre l'infinie joie d'une humanité
qui s'élève peu à peu en soi
et donner une poignée de main à celui ou celle
qui reprend sa vie d'artiste du quotidien en main.

16 ANS D'AVENTURE

une ière neige sur le lac
un pic bois qui passe en ami
un chien qui marche sur la galerie
deux hommes qui parlent de la vie

une peinture sur le mur
l’homme se lève
me rappelle l’essentiel

sa peinture date de 16 ans
l’homme avait déja 38 ans
était amoureux fou d’une femme
qui tenait dépanneur, corps et âme

pendant que lui
d’un autobus
était chauffeur de vie

travaillait pour
Chevrette transport La Tuque
avait hâte a la fin de semaine
tiens ben ta tuque

rêvait du cap de la madeleine
mais le dépanneur ferme si tard
toute la semaine

en attendant
monte chez son frêre en haut
avec toiles et pinceaux

REFRAIN

sur sa toile
des arbres, des billots et de l’eau
qui dansent l’amour
comme la chute entraîne tout su l’tableau

quand on contrôle pu rien
c’est qu’y a des matins
où l’amour doux
c’est trop fou

quand on contrôle pu rien
c’est qu’y a des matins
où l’amour doux
c’est trop fou

COUPLET 2

y a pu de neige sur le lac
ou est le pic bois mon ami
le chien est en bas d’la galerie
l’homme est dehors avec un sac de voyage

sa vieille peinture
reste sur le mur
avec toute sa magie

un grand amour
c’est tellement fort
que leur ière fille s’appelle Pascale
une ado de 15 ans qui mord
la vie comme à son ier bal

pendant qu’sa soeur
Justine 9 ans
sourit aux étoiles

la femme se meurt d’un cancer
l’homme a finit par jeter sa dernière bière
il doit monter à Trois-Rivières
il sera bientôt père et mère

sa vieille peinture
su l’mur le rassure
sur 16 ans d’aventures

pierrot
vagabond céleste

www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com

sur google,
Simon Gauthier, video vagabond celeste

Langda 02/03/2012 14:16

Dormir prépuce contre prépuce... rosser un marchand à la verge... vraiment très drôle, ce conte ! On dirait aussi un petit fabliau, avec une bonne morale sur l'amitié (qui dérape un peu, des fois,
dans ton texte!)

poesie-et-racbouni.over-blog.com 02/03/2012 15:52



Ca a l'air de vous plaire, on dirait ! Ce fabliau (comme tu l'as bien identifié) est le fruit d'une longue gestation poétique... Tout est parti de mon goût pour les promenades dans la campagne de
l'artois, auquel s'est ajouté l'expression nordiste "St Roch et son chien", qui désigne deux personnes inséparables;


me sont alors venus ces deux vers : "Tels que St Roch et son chien, nous allions, ami rare", dont j'ai immédiatement apprécié la sonorité et la couleur... J'ai eu de là l'ambition
de décrire en plusieurs strophes et dans un style un peu verlainien (les rimes, la syntaxe) les pérégrinations ambigües d'un couple de vagabonds mystiques errants dans l'artois, les références
chrétiennes donnant un petit cachet médiéval à l'ensemble. Le résultat final n'est pas mal, mais je persiste à croire qu'il pourrait encore être amélioré; comment, par contre, je n'en sais trop
rien..



Alice 01/03/2012 23:52

Bienvenue dans la communauté du Coucou du Haïku que j'administre avec Mamylilou (reveries.over-blog.net)
Amicalement
Alice

poesie-et-racbouni.over-blog.com 02/03/2012 15:17



 


Merci à vous et bienvenue sur Racbouni !



gertrude 29/02/2012 20:07

Par tous les saints rocs et mous, bienvenue chez les crâneux misanthropes, affreux sales, méchants et poètes.

poesie-et-racbouni.over-blog.com 01/03/2012 00:31



Merci Gertrude (première fois de ma vie que j'associe ces deux mots !) :)



ignatius 28/02/2012 15:51

Mais qui était donc St Roch???
J'aime beaucoup le leitmotiv, qui ressemble à un petit envoi (il doit y avoir un terme plus approprié, mais là il ne me vient pas). Sympa ce conte, et là fin est très bonne.
ps: c'est voulu l'absence de ponctuation au dernier vers? c'est drôle, je le fais souvent en ce moment...

poesie-et-racbouni.over-blog.com 28/02/2012 16:13



St Roch est un saint catholique originaire de Montpellier devenu très populaire, et qui est souvent représenté avec un chien, celui qui l'aurait sauvé de la famine lorsqu'il vivait dans la forêt.


Dans le nord de la France, il y a une expression pour désigner deux personnes inséparables : "Voilà St Roch et son chien". D'où...


L'absence de ponctuation, bah oui, mais je n'y ai pas attaché d'importance particulière...


 



Racbouni

  • : Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • : Plus qu'un simple réceptacle du cru de l'auteur E. Dupas, le blog de Poésie et Racbouni est la fenêtre francophone la plus grande ouverte sur la poésie mondiale du web : Europe, Amériques, Chine, Afrique, Océanie, rien n'est exclu. De Borges à Bukowski, en passant par Kwesi Brew, Hone Tuwhare, Juhan Liiv, Richard Brautigan ou Bai Juyi, découvrez (ou redécouvrez) les plus grands poètes des quatre coins du monde adaptés en français par l'auteur.
  • Contact

Recherche

Archives