Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 00:18

 

Charles de Vion d'Alibray (1600-1655) était un poète et traducteur français, vraisemblablement né à Paris, et dont on sait peu de choses. "Sieur d'Alibray", comme il se nommait lui même dans ses oeuvres, aurait appartenu à une lignée noble, et initialement embrassé la carrières des armes. Contemporain de Corneille et de Blaise Pascal (il leur dédia d'ailleurs quelques sonnets)  ce poète du XVIIème siècle  s'est distingué par des vers frais et simples dans la veine de la "poésie de cabaret", célébrant les plaisirs du corps et la bonne chère, mais pouvant parfois revêtir une tonalité plus grave, comme exprimée dans son poème, "Songe, mortel" :  

 

« Songe, songe, mortel, que tu n'es rien que cendre /

Et l'assuré butin d'un funeste cercueil, /

Porte haut tes desseins, porte haut ton orgueil /

Au gouffre du néant il te faudra descendre. »

 

 

Quasiment tombée dans l'oubli en ce début de 21ème siècle, l'oeuvre de Charles de Vion D'Alibray mérite amplement qu'on s'y repenche. Ne serait-ce que pour ce sonnet résolument anti-militariste d'une merveilleuse justesse tiré des "vers bachiques"  :

 

 

 

Je ne vais point aux coups exposer ma Bedaine



"Je ne vais point aux coups exposer ma bedaine
Moi qui ne suis connu n'y d'Armand ni du Roi ;
Je veux savoir combien un poltron comme moi
Peut vivre n'etant point Soldat ni Capitaine.

Je mourrais, s'il fallait qu'au milieu d'une plaine
Je fusse estropié de ce bras dont je bois ;
Ne me conte donc plus qu'on meurt autant chez soi,
A table, entre les pots, qu'où ta valeur te mene.

Ne me conte donc plus qu'en l'ardeur des combats
On se rend immortel par un noble trespas,
Cela ne fera point que j'aille à l'escarmouche.

Je veux mourir entier, et sans gloire, et sans nom,
Et crois moi, cher Clindor, si je meurs par la bouche
Que ce ne sera pas par celle du Canon."

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
poesie-et-racbouni.over-blog.com - dans PEPITES FRANCOPHONES
commenter cet article

commentaires

Racbouni

  • : Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • : Plus qu'un simple réceptacle du cru de l'auteur E. Dupas, le blog de Poésie et Racbouni est la fenêtre francophone la plus grande ouverte sur la poésie mondiale du web : Europe, Amériques, Chine, Afrique, Océanie, rien n'est exclu. De Borges à Bukowski, en passant par Kwesi Brew, Hone Tuwhare, Juhan Liiv, Richard Brautigan ou Bai Juyi, découvrez (ou redécouvrez) les plus grands poètes des quatre coins du monde adaptés en français par l'auteur.
  • Contact

Recherche

Archives