Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 18:15

grajeda

 

Leo Zelada (1970-), poète péruvien

 

 

Homo No Sapiens

 

Hier, j'ai parlé trop et ne suis pas parvenu à soulager ma douleur.

Je hais les mots. Depuis que je suis loin de ma patrie j'ai commencé

à parler plus. Bien que je pense communiquer moins.

J'ai passé la plus grande partie de ma vie en silence et désormais

je m'étonne de mon inhabituelle loquacité. La lune me rappelle à mon exil.

Ma tragédie innommée. J'écris quand tous dorment. La nuit est mon amante.

Comme un hibou myope je sors par ces rues vides de sens...

Je me pose dans le coin d'un bar. J'observe le scénario avec netteté.

Des personnages qui émettent des sons étranges avec la bouche. 

Gestes faux et superficiels. Je ne me reconnais pas en eux. 

Je suis si loin de tous. Je préfère la solitude des avenues à la compagnie

de mes semblables.  Parfois, je ne me sens pas humain.

 

Traduit de l'espagnol par E. Dupas

 

 


Partager cet article

Repost 0
poesie-et-racbouni.over-blog.com - dans POESIE AMERIQUE LATINE
commenter cet article

commentaires

Racbouni

  • : Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • : Plus qu'un simple réceptacle du cru de l'auteur E. Dupas, le blog de Poésie et Racbouni est la fenêtre francophone la plus grande ouverte sur la poésie mondiale du web : Europe, Amériques, Chine, Afrique, Océanie, rien n'est exclu. De Borges à Bukowski, en passant par Kwesi Brew, Hone Tuwhare, Juhan Liiv, Richard Brautigan ou Bai Juyi, découvrez (ou redécouvrez) les plus grands poètes des quatre coins du monde adaptés en français par l'auteur.
  • Contact

Recherche

Archives