Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 00:48

under.jpg

 

Marie Under (1883-1980), poètesse estonienne

 

Question

 

A la faible et tiède lueur du soleil d'octobre,

Nous vîmes ces baies mûres et rougeoyantes

comme le sang, ces baies qui croissaient à pleine force

sans soupçonner la venue prochaine des nuages d'hiver.

 

Soudain une rafale de vent bouscula ces lourdes grappes:

quelques unes éclatèrent, tombant au sol sur

l'herbe fanée, tandis que sous les branches gisaient

des feuilles d'or chargées de baies violettes.

 

main dans la main nous grimpâmes la colline ensemble;

chahutés par les capricieuses et mauvaises bourrasques,

les yeux dans les yeux, transis d'angoisse, nous nous demandâmes alors :

 

notre amour si frais, qui fleurit pour l'heure d'un rouge si joyeux, 

les vents de cette vie le rudoyeront-t-il comme ces baies,

ou choiera-t-il dans la glèbe de la tombe, pour durer ?

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
poesie-et-racbouni.over-blog.com - dans POESIE D EUROPE
commenter cet article

commentaires

Racbouni

  • : Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • : Plus qu'un simple réceptacle du cru de l'auteur E. Dupas, le blog de Poésie et Racbouni est la fenêtre francophone la plus grande ouverte sur la poésie mondiale du web : Europe, Amériques, Chine, Afrique, Océanie, rien n'est exclu. De Borges à Bukowski, en passant par Kwesi Brew, Hone Tuwhare, Juhan Liiv, Richard Brautigan ou Bai Juyi, découvrez (ou redécouvrez) les plus grands poètes des quatre coins du monde adaptés en français par l'auteur.
  • Contact

Recherche

Archives