Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 13:59

octavio paz

 

Octavio Paz (1914-1998)

 

 

Jardin

 

 

Nuages à la dérive, continents

somnanbules, pays sans substance

ni poids, géorgraphies dessinées

par le soleil et effacées par le vent.

 

Quatre murs de brique. Des bougainvilliers :

dans leurs flammes pacifiques mes yeux

se baignent. Le vent passe entre des louages

de feuillage et des herbes à genoux.

 

L'héliotrope à pas doux se croise

enveloppé dans son ârome. Il y a un prophète :

le frène- et un pensif : le pin.

Le jardin est petit, le ciel immense.

 

Verdeur survivante dans mes décombres :

par mes yeux tu te contemples et te touches

tu te connais en moi et en moi te penses,

en moi tu dures et en moi tu disparais.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
poesie-et-racbouni.over-blog.com - dans POESIE AMERIQUE LATINE
commenter cet article

commentaires

Nounedeb 01/06/2012 17:03

Un coin de jardin d'où le poète fait naître tout un univers de sensations.

poesie-et-racbouni.over-blog.com 02/06/2012 20:31



Comment faire autrement ?



Racbouni

  • : Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • : Plus qu'un simple réceptacle du cru de l'auteur E. Dupas, le blog de Poésie et Racbouni est la fenêtre francophone la plus grande ouverte sur la poésie mondiale du web : Europe, Amériques, Chine, Afrique, Océanie, rien n'est exclu. De Borges à Bukowski, en passant par Kwesi Brew, Hone Tuwhare, Juhan Liiv, Richard Brautigan ou Bai Juyi, découvrez (ou redécouvrez) les plus grands poètes des quatre coins du monde adaptés en français par l'auteur.
  • Contact

Recherche

Archives