Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Top articles

  • Richard Brautigan : Voyageons dans la Nouvelle Maison Americaine

    20 février 2012 ( #POESIE AMERICAINE )

    Richard Brautigan (1935-1984) Voyageons dans la Nouvelle Maison Americaine Il ya des portes qui veulent se libérer de leurs gonds pour voler avec de parfaits nuages . Il ya des fenêtres qui veulent être libérées de leurs cadres pour courir avec le cerf...

  • John Puhiatau Pule : Dauphins, nectarines et tortues

    20 février 2012 ( #POESIE D OCEANIE )

    John Puhiatau Pule (Niue, 1962- ) Dauphins, nectarines et tortues Dauphins, nectarines et tortues, et tout d'un coup, ils vous jaillissent de la bouche; des kilomètres de larmes comme le grand fleuve d'Amérique, se déversent des yeux de l'albatros qui...

  • Emma Kruse Vaai : Mission Mangues

    20 février 2012 ( #POESIE D OCEANIE )

    Emma Kruse Vaai (Iles Samoa) Mission Mangues Les branches sont chargées de douces et succulentes mangues si gorgées de jus si tentantes en cette chaude et inutile après-midi Le vieux Vili boit son thé il ne verra pas avec son dos tourné; oserons-nous,...

  • 羅大佑 - 鄉愁四韻 (Luo Dayou - Quatre stances de la nostalgie)

    19 février 2012 ( #POESIE DE CHINE )

    羅大佑 - 鄉愁四韻 (Luo Dayou - Quatre stances de la nostalgie) Donnez moi une lampée d'eau du Fleuve Bleu Ah d'eau du Fleuve Bleu cette eau du Fleuve Bleu pareille au vin ce goût enivrant est le goût de la nostalgie donnez moi une lampée de fleuve bleu ah de...

  • 齊豫 : 戲子 (Qi Yu, L'Acteur)

    19 février 2012 ( #POESIE DE CHINE )

    齊豫 : 戲子 (Qi Yu : L'Acteur) Traduction de E. Dupas : Ne crois pas à ma beauté, je te prie, et ne crois pas non plus à mon amour sous mon visage fardé de maquillage j'ai de nombreux coeurs d'acteurs méticuleux Aussi, je te demande de ne pas prendre au sérieux...

  • Haikus de Ty Hadman : Autostop en Hiver

    18 février 2012 ( #HAIKUS )

    Haikus de Ty Hadman : Auto Stop en Hiver dans mes vêtements rapiécés sans-abri et chômeur prêt pour l'hiver ! L'hiver qui s'approche ; des clochards blottis autour du feu Errance dans l'hiver ; tasse après tasse de café chaud aller sans abri auto-stop...

  • Josefina Pla : Tout a commencé dans le miroir

    17 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Josefina Pla (1903-1999) Tout a commencé dans le miroir. Tout a commencé dans le miroir. Dans la paume indifférente de l'eau le nuage a simulé des îles, les fondements d'un arc en ciel. Tout a commencé dans le miroir. Dans le ciel l'escroquerie de la...

  • Josefina Pla : Les portes

    13 janvier 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Josefina Pla (1903-1999) Les Portes ...Un enfermement de portes a droite et à gauche; un enfermement de portes silencieuses toujours à contretemps, toujours un peu avant ou un moment trop tard; jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'une, la seule ponctuelle,...

  • Josefina Pla : Je voudrais

    04 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Josefina Pla (1903-1999) Je voudrais Je voudrais me désendormir et me refaire en sens inverse je voudrais me désaffirmer et me dédire je voudrais me restituer et me déplorer je voudrais parfois me dé-repentir sur de longues avenues me dé-rêver désoublier...

  • Josefina Pla : Je suis

    03 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Josefina Pla (1903-1999) Je suis Chair transie, opaque baie vitrée de tristesse, eau qui fuit du ciel en perpétuel frisson; vase qui ne sut pas se remplir de pureté ni s'ouvrir grand aux noirs torrents de l'horreur. Yeux qui ne servirent de rien pour...

  • Julia de Burgos : Río Grande de Loíza

    17 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Julia de Burgos (1914-1953) Río Grande de Loíza Río Grande de Loíza ! Allonges toi sur mon esprit et laisse mon âme se perdre en tes ruisseaux pour chercher la source qui t'a volé enfant, et t'a rendu ton chemin follement impétueux. Enroules toi sur mes...

  • Julia de Burgos : A Julia de Burgos

    17 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Julia de Burgos (1914-1953) A Julia de Burgos Déjà, les gens murmurent que je suis ton ennemie, parce qu'ils disent que dans mes vers je donne ton Je au monde. Ils mentent, Julia de Burgos. Ils mentent, Julia de Burgos. Ce qui s'élève dans mes vers n'est...

  • Julia de Burgos : Presque l'aube

    07 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Julia de Burgos (1914-1953) Presque l'aube Presque l'aube, comme dire ruisseau plongeant dans la source comme dire étoile, comme dire colombe ailée au ciel. Cette nuit a fui presque l'aurore, presque la pleine lune entre des montagnes comme une sensation...

  • Julia de Burgos : Il n'y a pas d'abandon

    17 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Julia de Burgos (1914-1953) Il n'y a pas d'abandon Elle est morte la ténèbre dans mes pupilles, depuis que j'ai trouvé ton coeur à la fenêtre de mon visage malade. Oh, oiseau d'amour, aux trilles profondes, comme un clairon total et solitaire, dans la...

  • Julia de Burgos : Chanson de mon ombre minuscule

    17 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Julia de Burgos (1914-1953) Chanson de mon ombre minuscule Parfois la vie me veut éclater en chansons d'angoisse inespérée ! Je voudrais me tapir dans le secret de mes peines lancinantes comme des étoiles, mais mon âme ne peut atteindre le silence du...

  • Julia de Burgos : Je fus la plus silencieuse

    17 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Julia de Burgos (1914-1953) Je fus la plus silencieuse Je fus la plus silencieuse de toutes celles qui firent le voyage jusqu'à ton port. Les lubriques cérémonies sociales ne m'annoncèrent pas, ni les sourdes cloches des réflexes ancestraux; ma route...

  • Julia de Burgos : Chanson nue

    17 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Julia de Burgos (1914-1953) Chanson nue Réveillée des caresses, je sens encore en mon corps ton étreinte me parcourir. frémissante et légère je continue d'avancer dans ton image. Il fut si profondément instinctif mon simple appel ! De moi ont fui les...

  • Georges Bizet : l'Adieu de l'hôtesse arabe (Victor Hugo)

    16 février 2012 ( #BRUIT QUI PENSE )

    Georges Bizet : l'Adieu de l'h ôtesse arabe (Marie Devellereau) Puisque rien ne t'arrête en cet heureux pays, Ni l'ombre du palmier, ni le jaune maïs, Ni le repos, ni l'abondance, Ni de voir à ta voix battre le jeune sein De nos sœurs, dont, les soirs,...

  • Octavio Paz : Entre la Pierre et la Fleur

    14 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Octavio Paz (1914-1998) Entre la Pierre et la Fleur (1976) I) Au lever du jour, nous nous éveillons pierres. Rien, sinon la lumière. Il n'y a rien sinon la lumière contre la lumière. La Terre : paume d'une main de pierre. L'eau silencieuse dans sa tombe...

  • Dulce Maria Loynaz : Cataclysme

    09 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Dulce Maria Loynaz (1903-1997), poétesse cubaine Cataclysme Le soleil a craqué et un ruisseau d'or tombe sur mon coeur. C'est un or brûlant qui saute sur les nuages se brise en étincelles, qui mord mon sein avec beaucoup de petites dents incendiées. Le...

  • Dulce Maria Loynaz : Le petit difforme

    08 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Dulce Maria Loynaz (1903-1997), poétesse cubaine Le petit difforme Le petit difforme connaît toutes les pierres du jardin; il les a senti sur ses genoux et entre ses mains déjà squameuses de reptile humain. jeté sur la terre il semble un ange brisé, l'ange...

  • Dulce Maria Loynaz : La femme de fumée

    13 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Dulce Maria Loynaz (1903-1997), poétesse cubaine La femme de fumée Homme qui m'embrasses, il y a de la fumée dans tes lèvres. Homme qui m'enlaces, il y a du vent dans tes bras. Tu as clos le chemin, j'ai continué au loin; tu as élevé une tour, j'ai continué...

  • Dulce Maria Loynaz : Ballade de l'amour tardif

    13 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Dulce Maria Loynaz (1903-1997), poétesse cubaine Ballade de l'amour tardif Amour qui arrive tardivement, apporte moi au moins la paix : amour retardataire, par quel errant chemin arrives tu à ma solitude ? Amour qui m'a cherché sans te chercher, je ne...

  • Dulce Maria Loynaz : Le madrigal de la fille boiteuse

    13 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Dulce Maria Loynaz (1903-1997), poétesse cubaine Le madrigal de la fille boiteuse Elle était boiteuse la fille. Et sa claudication était comme une ondulation de vent sur un champ de blé... Elle était boiteuse la donzelle, traçait des zigzags d'argent...

  • Dulce Maria Loynaz : Dans mon vers je suis libre

    13 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Dulce Maria Loynaz (1903-1997), poétesse cubaine Dans mon vers je suis libre Dans mon vers je suis libre : il est ma mer. Ma mer vaste et dénuée d'horizons... Dans mes vers je marche sur la mer, je chemine sur les vagues dédoublées d'autres vagues, et...

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>

Racbouni

  • : Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • : Plus qu'un simple réceptacle du cru de l'auteur E. Dupas, le blog de Poésie et Racbouni est la fenêtre francophone la plus grande ouverte sur la poésie mondiale du web : Europe, Amériques, Chine, Afrique, Océanie, rien n'est exclu. De Borges à Bukowski, en passant par Kwesi Brew, Hone Tuwhare, Juhan Liiv, Richard Brautigan ou Bai Juyi, découvrez (ou redécouvrez) les plus grands poètes des quatre coins du monde adaptés en français par l'auteur.
  • Contact

Recherche

Archives