Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Top articles

  • Gouy En Gohelle (Deux vagabonds mauvais)

    28 février 2012 ( #MON CRU )

    Gouy en Gohelle (Deux vagabonds mauvais) « Parce que c’était lui, parce que c’était moi… » Tels que saint Roch et son chien, nous allions, ami rare, dans la campagne avare, par les chemins d'Artois à la quête d'un toit et d’une simple table. Deux doux...

  • Steenwerck (l'échappée paysanne)

    28 février 2012 ( #MON CRU )

    Steenwerck Adieu cités amphigouriques ! Je veux cette vie strictement simple La cervelle pleine comme une brique Des gros flamands terreux et humbles Adieu Bouquins, Adieu fantasmes Je vous renie : Ici Steenwerck ! Déjà des chiens m’hurlent des bercks...

  • L'Assassin de Douai

    28 février 2012 ( #MON CRU )

    L'Assassin de Douai Mehdi Mehdi Mehdi Mehdi maudit maudit maudit maudit maudit Mehdi C'eut été si beau si agréable qu'une fringante guillotine te baise la nuque place Sainte Âmé un dimanche bleu impeccable ton corps de ta tête crépue soudain eunuque s'agitant...

  • Allen Ginsberg : Aller vers le Lion pour tout en prendre (Une ballade)

    28 février 2012 ( #POESIE AMERICAINE )

    Allen Ginsberg (1926-1997) Aller vers le Lion pour tout en prendre - Une ballade "Je suis rentré et j'ai trouvé un Lion dans ma chambre "... [Première ébauche pour "Le Lion pour de vrai" CP 174-175] Un lion a rencontré l'Amérique sur la route ils se sont...

  • Maxamed Xaashi Dhamac Gaarriye : Kudu (Conte)

    26 février 2012 ( #POESIE AFRIQUE )

    Maxamed Xaashi Dhamac Gaarriye (1949-), poète somalien Kudu (Conte) Quand j'étais enfant, mon père m'a raconté une histoire, une après midi. Nous nous étions installés à l'ombre d'un arbre et il commença son récit : "Il y a bien des saisons humides, vivait...

  • Andrés Eloy Blanco : Bestiaire

    25 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Andrés Eloy Blanco (1897-1955), poète et homme politique vénézuélien BESTIAIRE Le Caïman C'est le capitaine du Fleuve; Vieux renard somnolent, vieux Neptune, avec cette douleur d'éternité des rescapés du Déluge sur la plage candide il soulève sa gueule...

  • Wang Wei (王维) : le pavillon de Bambou (竹里馆)

    25 février 2012 ( #POESIE DE CHINE )

    Wang Wei (699-761), dynastie Tang Le pavillon de Bambou (竹里馆) 独坐幽篁里, Assis seul en un bosquet retiré 弹琴复长啸。 Je joue du luth et l'accompagne de longs sifflements. 深林人不知, Dans la forêt profonde, nul ne sait que je suis là, 明月来相照。 et la lune brillante vient...

  • Wang Wei (王维) : le rempart des magnolias ( 辛夷坞)

    25 février 2012 ( #POESIE DE CHINE )

    Wang Wei (699-761), dynastie Tang 木末芙蓉花, Au bout des branches, les fleurs de magnolias 山中发红萼。 dans la montagne rougissent leur corolle. 涧户寂无人, Près d'un torrent, un logis solitaire et vide. 纷纷开且落。 En foule, les fleurs éclosent, et tombent. traduction...

  • Cai Qin (蔡琴) : Embarcadère (渡口)

    24 février 2012 ( #POESIE DE CHINE )

    Embarcadère (渡口) Laisse moi te serrer contre moi avant l'adieu puis doucement retirer mes mains savoir que désormais nos plus belles années naissantes en resteront là et les chaudes larmes dans le coeur se fondent dans le cours du fleuve et les chaudes...

  • Charles Bukowski : Pluie ou Eclat

    24 février 2012 ( #POESIE AMERICAINE )

    Charles Bukowski (1920-1994) Pluie ou Eclat Les vautours au zoo (tous les trois) sont perchés très calmement dans leur arbre encagé et dessous sur le sol, des morceaux de viande pourrie. Les vautours sont plus que repus. Nos impôts les ont bien nourri....

  • Gregory Corso : Ordonnance sur les traces du Harlem Portoricain

    23 février 2012 ( #POESIE AMERICAINE )

    Gregory Corso (1930-2001) Ordonnance sur les traces du Harlem portoricain Il y a une vérité qui limite l'homme une vérité qui l'empêche d'aller plus loin le monde change le monde sait qu'il change Lourde est la tristesse du jour les vieux ont l'apparence...

  • Charles Bukowski : Tirez un fil, une marionnette bouge

    23 février 2012 ( #POESIE AMERICAINE )

    Charles Bukowski (1920-1994) Tirez un fil, une marionnette bouge Chaque homme doit se rendre compte que tout peut disparaître très rapidement : le chat, la femme, le boulot, le pneu avant, le lit, les murs, la chambre; tous nos besoins y compris l'amour...

  • Charles Bukowski : Paris

    23 février 2012 ( #POESIE AMERICAINE )

    Charles Bukowski (1920-1994) Paris Je n'ai jamais même en des temps plus calmes au grand jamais rêvé de rouler à bicyclette à travers cette ville en portant un béret Et Camus m'a toujours emmerdé. Traduit de l'anglais par E. Dupas

  • Helga Maria Novak : "Ma patrie tu pues" (Garde de Nuit)

    23 février 2012 ( #POESIE D EUROPE )

    Helga Maria Novak (1935 - ), poètesse allemande. Garde de Nuit Une fois de plus tirée de ses rêves hystériques L'Allemagne m'a souri enjôleuse joufflue Laisse moi tranquille avec tes débats sécuritaires même mes nuits sont envahies par tes chaussures...

  • Julia de Burgos : Je fus ma propre route

    23 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Julia de Burgos (1914-1953) Je fus ma propre route J'ai voulu être comme les hommes voulaient que je sois : une tentative de vie; un jeu de cache-cache avec mon être. Mais j'étais faite de présents, et mes pieds posés sur la terre promise ne se résignaient...

  • Jorge Luis Borges : Au Coyote

    23 février 2012 ( #POESIE AMERIQUE LATINE )

    Jorges Luis Borges (1899-1986) Au Coyote Pendant des siècles les sables infinis des nombreux déserts ont souffert tes nombreux pas et ton hurlement de gris chacal ou d'hyène insatiable. Pendant des siècles ? Je mens. Le Temps, cette furtive substance,...

  • Tusiata Avia : Des chiens sauvages sous ma jupe

    22 février 2012 ( #POESIE D OCEANIE )

    Tusiata Avia (1966 - ) Des chiens sauvages sous ma jupe Je veux faire tatouer mes jambes. Non pas en bleu ou vert, mais en noir. Je veux m'asseoir en face du Tufuga * et savoir qu'il a l'intention de m'infliger de la douleur. Je veux lui faire sortir...

  • Richard Brautigan : La Pilule VS La catastrophe de la mine de Springhill

    22 février 2012 ( #POESIE AMERICAINE )

    Richard Brautigan (1935 -1984) La Pilule VS La catastrophe de la mine de Springhill Quant tu prends ta pilule, c'est comme une catastrophe à la mine. Je pense à tous les gens perdus à l'intérieur de toi. Traduit de l'anglais par E. Dupas

  • Elhadi Adam Elhadi : Je ne disparaîtrai pas

    22 février 2012 ( #POESIE AFRIQUE )

    Elhadi Adam Elhadi (1927- 2006), poète soudanais. Je ne disparaitrai pas Que se passerait-il si ma vie prenait fin et mon coeur cessait de battre, avec mon âme volant à travers les cieux comme un aigle ? Pensez vous que la vie poursuivrait son agitation...

  • Erkin Vohidov : Comment Matmusa vendit son âne

    22 février 2012 ( #POESIE ASIE )

    Erkin Vohidov ( 1936- ), poète ouzbek. Comment Matmusa vendit son âne Et soudain, l'âne de Matmusa devint très sombre. Nul ne pouvait plus l'approcher ni par devant, ni par derrière. Cette tête de mule commença à casser bât et mors et se mit à braire...

  • Abai Kunanbaev : Paroles Edifiantes (extrait)

    21 février 2012 ( #POESIE ASIE )

    Abaï Kunanbaïev (1845-1904), poète et philosophe kazakh. Paroles Edifiantes (Dixième parole) "Les hommes prient Dieu de leur envoyer un enfant. Pourquoi un homme a t-il besoin d'un enfant ? Ils disent que tout homme doit laisser un héritier derrière lui,...

  • Jules Laforgue : Soleil couchant

    21 février 2012 ( #PEPITES FRANCOPHONES )

    Jules Laforgue (1860-1887) Soleil Couchant Le soleil s'est couché, cocarde de l'azur! C'est l'heure où le fellah, près de sa fellahine, Accroupi sur sa natte, avec son doigt impur, De son nombril squameux épluche la vermine. Dans la barbe d'argent du...

  • Concepción Arenal : Le Sobre et le gourmand

    21 février 2012 ( #POESIE D EUROPE )

    Concepción Arenal (1820-1893) Le Sobre et le Gourmand Il y avait dans un hameau paysan deux hommes fort âgés; l'un, sobre, mesuré, l'autre glouton impénitent. Le sobre jouissait d'une allègre et robuste santé d'acier. D'hiver en hiver, émacié restait...

  • Qi Yu : L'Olivier (齊豫 - 橄欖樹)

    21 février 2012 ( #POESIE DE CHINE )

    Qi Yu : L'Olivier (齊豫 - 橄欖樹) L'Olivier (poème de l'écrivaine taïwanaise San Mao (三毛, 1943 - 1991)) Ne me demandez pas d'où je viens Ma terre natale est si lointaine Pourquoi vagabonder si loin, Errer si loin ? Pour l'oiseau fluet qui vole dans le ciel...

  • Richard Brautigan : Mon nez vieillit

    20 février 2012 ( #POESIE AMERICAINE )

    Richard Brautigan (1935-1984) Mon Nez Vieillit. Ouaip. Un long coup d'oeil paresseux de septembre dans le miroir dit que c'est vrai. J'ai 31 ans et mon nez vieillit. Il commence à environ la moitié d'un pouce sous le pont et se déroule gériatriquement...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

Racbouni

  • : Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • Le blog de poesie-et-racbouni.over-blog.com
  • : Plus qu'un simple réceptacle du cru de l'auteur E. Dupas, le blog de Poésie et Racbouni est la fenêtre francophone la plus grande ouverte sur la poésie mondiale du web : Europe, Amériques, Chine, Afrique, Océanie, rien n'est exclu. De Borges à Bukowski, en passant par Kwesi Brew, Hone Tuwhare, Juhan Liiv, Richard Brautigan ou Bai Juyi, découvrez (ou redécouvrez) les plus grands poètes des quatre coins du monde adaptés en français par l'auteur.
  • Contact

Recherche

Archives